forum en HIATUS
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue à Neverland... Il y a encore pleins de postes vacants à prendre : enfants perdus, pirates, fées, sirénes, indiens ...

Partagez | 
 

 ~Imprudence Cavalière~[Crochet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Joueuse .~. Centaure protectrice

Messages : 20
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 23
Localisation : Neverland Wood
Humeur : Curieuse


MessageSujet: ~Imprudence Cavalière~[Crochet]   Ven 22 Avr - 22:34

    Capitaine James Crochet et Indiana Zaltaria Licorna




    Le crépuscule s'était installé sur Neverland. Le soleil commençait petit à petit mais tout aussi lentement à cacher ses rayons derrière la montagne. Le paysage ravivait l'éclat des forêts dont les arbres se paraient de couleurs ocres et vermeilles. Les oiseaux commençait peu à peu à se taire, les animaux à rentrer dans leur terrier respectifs. Mais l'air était lourd, presque caniculaire, la brise fraîche qui soufflait que trop rarement ne parvenait pas à rafraichir Indiana. Ce fût la première fois que la femme cheval avait si chaud...L'air n'avait jamais été comme ça. Elle ne prêta cependant aucune importance à cette exclusivité, prétextant que ce n'était qu'un phénomène qui devait bien arriver et puis nous étions en été, Indiana aurait très bien pu exagérer sur la chaleur. De grâce, elle n'était pas loin de la plage, elle reposa sa flute de pan sur sa poitrine alors qu'elle jouait un air suffoquant. Mais était-ce prudent de s'y aventurer ? Et si elle croisait quelqu'un ? Dans le pire des cas, la centaure n'aurait cas utiliser son pouvoir d'illusion...Même si ce n'est pas du tout censé...

    La chaleur ayant eu raison d'elle, elle marcha d'un pas léger sur les feuilles, veillant à ne pas trop craquer de brindilles sous ses sabots. Elle épousseta vivement sa croupe avant d'abaisser son corps humain vers les buissons qui faisaient office de frontières naturelles entre la plage et la forêt. Elle en écarta quelques ramures de ses mains délicates et fines et veilla à baisser la tête pour se cacher. Elle vérifia que personne ne se trouvait sur la plage, ses yeux valsant de droite à gauche. Rien...

    Elle sortit avec grâce, son corps chevalin luisant de blancheur et prenant les teintes pastels du crépuscule. Ses cheveux blonds dégoulinaient derrière son dos. Elle respira à fond. Elle fixa la mer et y vit un bateau, le bateau de Crochet. Elle était trop loin pour qu'il représente un potentiel danger. Elle s'avança vers l'eau, la goutant de ses sabots puis s'y engouffra jusqu'à ce qu'elle couvre entièrement son corps cheval.

    Indiana frémit sous la fraicheur de l'eau et en ria d'extase avant de s'en asperger le corps...Elle ôta même son débardeur de lin, la rendant nue. Mais en elle, elle savait ô combien, elle se mettait en danger...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Joueur .~. Ennemi juré de Peter Pan

Messages : 11
Date d'inscription : 10/04/2011
Age : 25
Localisation : A Neverland
Humeur : Charmante !


MessageSujet: Re: ~Imprudence Cavalière~[Crochet]   Lun 25 Avr - 16:45

Ce soir là, Crochet, avec un nouveau plan pour piéger Peter Pan, son ennemi de toujours, en tête, se dirigeait vers là plage, à bord d'une barque pagayée par deux de ses moussaillons. Il se tenait debout à l'avant de l'embarcation, telle une vigie, afin de repérer le meilleur endroit pour accoster.

Il faisait de plus en plus noir au pays imaginaire, et la première des trois lunes commençait à faire son apparition. C'est alors qu'au loin, le Capitaine repéra une silhouette féminine se baignant dans le lagon. Il pensa tout d'abord qu'il s'agissait d'une sirène, mais se rappela qu'elles ne s'aventuraient jamais aussi près des bords de la plage. Ceci l'intriguait fortement car elle était trop grande pour être un enfant, et trop pâle pour être une indienne... Mais alors qui était-elle ? Il se retourna vers ses hommes et leur dit d'un ton sévère :


C'est ici que nous accosterons messieurs, en bonne et due forme, et n'oubliez pas le plan ! Vous ferez tout ce que je vous avais demandé dans la forêt pendant que moi, je vous attendrai sur la plage.

-Mais vous aviez dit que...

-Je sais ce que j'ai dit, imbécile ! N'oublie pas à qui tu t'adresse...

-Mais je...

-Ah je vois, un nouveau mousse ! Dis-moi, quel est ton nom ?

-Roger Davisson, monsieur.

-Eh bien, Roger Davisson, en premier lieu on ne dit pas "monsieur" mais "Capitaine" ! Ensuite on ne discute pas mes ordres. Maintenant tu dois poser la question : "pourquoi ne discute t'on pas les ordres ?"

-P... Pourquoi qu'on ne discute pas les ordres ? Répéta le pirate en baissant la tête.

-Tu as oublié quelque chose...

-Pourquoi qu'on ne discute pas les ordres... Capitaine ?

-Très bien, voilà ce que je veux. Même si, certes, ca a été un peu long a monter jusqu'au pois chiche qui vous sert de cerveau. Aussi, vous devriez employer un vocabulaire plus distingué. Néanmoins, sachez que la prochaine fois que vous commettrez une telle erreur je couperai vôtre langue et la jetterai aux requins, est-ce clair ?

-Oui, Capitaine !

-Voilà comment on les dresse ! C'est plus facile qu'avec des chiens, j'aime ça ! Dit-il pour lui-même en se retournant vers la plage et espérant qu'il n’ait pas fait fuir la mystérieuse inconnue. Heureusement elle était toujours là, et ne semblait pas encore avoir aperçu le bateau.

Ils accostèrent quelques minutes plus tard, et dès qu'ils eurent mis le pied à terre, les matelots se ruèrent vers la forêt pour accomplir leur mission. Le capitaine, quant à lui, se dirigea vers la jeune femme qu'il avait aperçu au large. Elle était aussi belle qu'il l'imaginait, avec sa peau pâle et ses cheveux d'or. Le Capitaine aimait énormément la compagnie des femmes, mais celle ci était différente de toutes celles qu'il côtoyait : elle avait quelque chose en plus, même si il ne saurait pas dire quoi. Il continuait de la regarder se baigner, en silence, comme hypnotisé par cette femme mystérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Joueuse .~. Centaure protectrice

Messages : 20
Date d'inscription : 29/03/2011
Age : 23
Localisation : Neverland Wood
Humeur : Curieuse


MessageSujet: Re: ~Imprudence Cavalière~[Crochet]   Jeu 28 Avr - 17:18

    Indiana s'offrit le doux et poétique plaisir de plonger la tête dans l'eau...Si un cheval mettait que très rarement voire même jamais sa tête sous l'eau pour nager, la conscience humaine d'Indiana lui accordait volontiers ce plaisir, elle se cabra pour prendre appui et plonger dans l'eau telle une sirène chevaline, elle battit des bras et des membres pour se maintenir sous la surface mais n'ayant que peu d'apnée, elle consentit à remonter...Ses cheveux dégoulinaient d'eau et collaient sur la peau délicate de son dos. Elle ne remarqua pas que depuis longtemps, on l'épiait depuis une petite embarcation qui voguait, cachée derrière une crique suffisamment lointaine pour pouvoir la voir...Indiana était trop obnubilée par sa baignade interdite et la contemplation du coucher de soleil qui se faisait très long et très romantique sur Neverland, Indiana aimait jouer de la flute de pan dans ces conditions, elle secoua son instrument et en joua quelques morceaux, les yeux fermés, les gestes aériens comme légère sous le son d'un doux vent céleste...

    Elle commençait à avoir froid, il fallait rentrer pour se sécher et chasser, Indiana commençait à avoir faim mais en se retournant, elle écarquilla les yeux et se cabra sous la peur... Elle se recula ensuite et fixa le mystérieux homme qui la fixait, l'oeil aux connotations étranges...Elle laissa ses yeux grands ouverts, sa poitrine se soulevait avec force tant elle avait l'adrénaline qui secouait son sang...Elle venait de se faire repérer, de prouver son existence sur l'île, c'était catastrophique...

    Les cheveux de l'homme, son corps élégant et droit, sa moustache et son chapeau mirent un nom directement dans la tête d'Indiana : Le Capitaine Crochet...Et cela venait d'être prouvé à la vue du crochet qu'il portait à la main...Indiana avait peur, peur de l'inconnu comme tout cheval qui se respecte, mais elle savait ô combien le capitaine pouvait être sanguinaire à ses heures perdues, elle craignait une balle dans le poitrail lorsqu'elle sortirait de l'eau...Elle chargeait ses cheveux de poison au cas où...Même si elle ne voulait pas le tuer, elle aimait sa beauté et son charisme, elle aimait l'observer de temps en temps et voir ses yeux terriblement envoûtants lui ôtèrent bien vite son instinct de survie...Elle fût farouche mais bien envoutée...Instinctivement, elle porta ses bras sur sa poitrine nue et la serra pour la cacher un maximum...

    ~Indiana~Je..Il me semble que ce n'est guère le moment Capitaine...

    Elle se cabra légèrement avant de sortir de l'eau à grande foulées de trot, brassant la mer avec furie et commençait déjà à prendre l'initiative de la fuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ~Imprudence Cavalière~[Crochet]   

Revenir en haut Aller en bas
 

~Imprudence Cavalière~[Crochet]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Neverland, une nouvelle aventure :: Les abords de l'île :: La plage-
Sauter vers: